ESAIL Lab

L’ESAIL a mis en place un pôle Recherche en créant en 2013 le département ESAIL Lab.

Celui-ci s’est donné pour terrain d’investigation les opérations de rénovation d’édifices anciens. Celles-ci ont de fait développé principalement une réflexion sur l’Architecture intérieure, discipline qui correspond à notre domaine d’enseignement.

Se donner comme point de départ ce genre de matériau empirique, vise un double objectif.

Il s’agit de se tourner vers la discipline et sa pratique, en l’analysant à partir de projets réalisés dans un passé relativement proche.
Il est nécessaire de s’attarder plus précisément sur un projet afin d’en rendre compte.

Le travail à y mener est complexe, et chercher à mettre au jour les processus intellectuels de la discipline nous semble plus que légitime. Si l’on veut tirer des enseignements des bons exemples, prenons le temps de les décortiquer afin de
mieux les comprendre.

 
 

C’est tout d’abord tenter d’expliciter tout le travail de genèse qui précède l’existence réelle : éclairer un processus de conception qui a su se démêler des différentes contraintes, porter à la connaissance des documents d’agence non nécessairement publiés jusque-là, obtenir des explications des auteurs du projet, connaître leurs intentions, pour atteindre la meilleure compréhension possible.

Mais c’est aussi rendre compte de l’œuvre architecturale réalisée, lorsque les idées prennent chair, lorsque l’être humain habite l’espace, l’utilise, se l’approprie, l’interprète. L’espace imaginé dans un premier temps, finit par être une réalité matérielle qui a son impact sensoriel sur les différents utilisateurs, qui inversement se confrontent à cette réalité spatiale. Il s’agit donc de chercher à rendre compte d’une œuvre architecturale aussi bien du côté « coulisses » de la phase conception, que du côté « scène » lorsqu’elle se fait approprier par les différents publics.

Le second objectif cherche à apporter une contribution à une réflexion plus générale sur les outils théoriques possibles en matière de rénovations architecturales. C’est dans ce sens que l’ESAIL LAB s’inscrira dans une série d’études de cas. A partir des analyses successives d’une pluralité de projets, nous ambitionnons la constitution d’une analyse plus générale des procédés de transformation de l’espace.

 
Mons Memorial Museum
Atelier Pierre Hebbelinck

« Toutes ces réappropriations de la MAE, ces processus de substitutions, ces glissements de sens, vont permettre à notre édifice de rebondir. Pierre Hebbelinck a su imaginer en lui d'autres possibilités de faire sens. Il a sans doute aussi le mérite de pousser le concepteur vers la formulation de réponses spatiales inédites ou pour le moins non attendues. »

L’Opéra Restaurant
Odile Decq

"Tout commence avec un cahier des charge des Monuments Historiques (...) et tout se termine par un projet totalement imprévisible."

Musée Champollion – Les écritures du monde
Moatti & Rivière

"Pour qu'une solution soit pérenne dans le temps, je pense qu'elle doit avoir énormément de niveaux de significations." A. Moatti

Matadero Madrid
Le projet d'un centre de création contemporaine

Réhabilitation de constructions rurales
Savioz Fabrizzi

"Ce sont des projets qui débordent des seules questions architecturales, avec la recherche d'un ancrage sur d'autres valeurs."

Torre Di Porta Nuova
MAP studio

« Cet escalier doit pouvoir rivaliser avec la puissance des éléments architecturaux en place. C’est d’abord par le choix d’un système structurel judicieux que se joue la force de la réponse. » Ouvrage paru en 2017